Dépression saisonnière : gérez le spleen !

Posté par le 10/24/2015 | Pas de commentaires
Dépression saisonnière : gérez le spleen !
Partagez ce billet :

Les émotions

Peur, joie, colère, tristesse…les émotions sont avant tout une réponse physiologique à un changement de l’environnement, auquel notre système endocrinien cherche à s’adapter. Une émotion est donc une réponse physique à un stimuli externe, elle est parfois vécue négativement alors qu’elle est là pour nous protéger.

Si nous sommes la plupart du temps bel et bien conscients des émotions qui nous envahissent, il reste néanmoins bien rare de savoir les dompter. Ainsi, qu’elles soient heureuses ou malheureuses, dues à des externes ou à nos propres expériences, nos émotions font bien souvent de nous des esclaves de notre propre esprit.

L’époque de l’automne, avec la baisse de la lumière, influe souvent sur notre état psychologique, et nous voilà, sans raison apparente, en pleine dépression saisonnière ! La raison en est tout simplement énergétique : l’automne est la saison de l’élément Métal, l’énergie se contracte et redescend vers nos racines, et ce mouvement de descente et de repli se ressent directement sur notre état émotionnel.

Il faut tout d’abord accepter que nous sommes différents l’été et l’hiver, et que cette adaptation à l’hiver par le repli de notre corps est normale. Mais quand elle devient une vraie dépression saisonnière inconfortable, il faut alors chercher à l’équilibrer par le mouvement inverse d’ouverture et d’expansion, lié à l’élément Feu, car le Feu…fait fondre le Métal.

Les émotions trouvent leur origine dans les cinq organes (Foie, Cœur, Rate, Poumons, Reins). En Automne, La tristesse est particulièrement présente. Elle est liée aux poumons et à l’élément Métal. La tristesse peut bien sûr être normale, due à un évènement particulier. Elle n’est pathologique que quand elle devient chronique et sans cause. On doit chercher à la contrebalancer en tonifiant le Feu, donc en cultivant la Joie et les mouvements de Qi Gong qui mobilisent la cage thoracique. Les exercices respiratoires et la méditation peuvent alors vous aider.

Qi Gong pour la dépression saisonnière

Le vieil homme qui contemple la lune

On utilise le mouvement et la vibration du son pour évacuer les émotions bloquées dans le corps et réduire la dépression.

Mouvement 1 : Évacuer la tristesse des poumons

Inspirer en montant les bras devant, puis les ouvrir sur les côtés en ouvrant la poitrine. Visualiser une lumière blanche et pure qui remplit les poumons.
Monter les bras avec les paumes vers le bas jusqu’aux oreilles puis descendre en se penchant et en balançant les bras qui se croisent devant les pieds, en prononçant le son « sheee ».
Insister sur le relâchement des pouces et index. (Méridien du poumon et gros intestin).

Mouvement 2 : clarifier le cœur

On veut relâcher les blocages émotionnels du cœur, et faire circuler l’énergie.
Inspirez et monter les mains par les côtés, paumes vers l’avant avec le bout des doigts vers le ciel. Regardez vers le haut et visualisez une lumière pure qui remplit la poitrine et le cœur.
Placer les pouces sur les index, et replier les autres doigts, expirez avec le son « haaaa » en redescendant les avant-bras jusqu’à ce que les poings soient au niveau des épaules. Visualisez que vous relâchez le Qi toxique du cœur, ou les émotions négatives qui vous encombrent.
Sentir la vibration dans le cœur. Les épaules sont relâchées, on presse les coudes pour activer les omoplates.

Mouvement 3 : Nettoyer le réchauffeur médian

Clarifie le plexus solaire, la zone de la rate, du pancréas, de l’estomac et du foie.
On descend les poings en retournant les paumes vers le ciel au niveau des dernières côtes, on pivote la taille mais pas le bassin, de la gauche vers la droite avec le son « whoou », et on termine en allongeant les doigts vers le côté. On reste avec les mains au niveau de la taille. On ne tourne pas le bassin, mais juste la taille et on doit sentir une compression du foie.

Pratique des trois mouvements en enchaînement :

Pour prévenir la dépression saisonnière, pratiquez tous les jours ces trois mouvements en les enchaînant : 1 fois le mouvement 1, puis 3 fois le 2 et le 3, qui peuvent être fait sur un seul expir.

Pratiquez 36 fois ce set de Qi gong, ce qui vous prendra environ 25 minutes.

Shiatsu pour réduire dépression et anxiété

Un accompagnement par le Shiatsu est très efficace pour traiter les dépressions saisonnières. En cas de dépression sévère, il sera aussi un complément au traitement médical et à la psychothérapie.

Le choix des méridiens se fera bien sur en fonction du bilan énergétique. Mais je travaille aussi beaucoup la cage thoracique, pour libérer les sensations d’oppression  et réguler la respiration. Puis les « fenêtres du Ciel » à la base du crâne et le visage, pour calmer la rumination et l’anxiété. Mais la voie royale reste toujours le traitement en profondeur du vaisseau merveilleux « Chong Mai », qui permet de reconnecter la personne avec son axe primordial et d’induire une profonde régénération de toutes les cellules, sorte de « reset » qui permet au patient de retrouver sa vitalité.

Autoshiatsu à pratiquer chez soi

Point Dan Zhong

Ce point permet d’harmoniser la cage thoracique, de réduire l’oppression émotionnelle, et de calmer l’anxiété.

A stimuler dans le sens des aiguilles d’une montre avec le médius, 5 mn plusieurs fois par jour :

Dan zhong

 

Sur le même sujet :

Recevez ma newsletter gratuite

Toutes mes astuces pour mieux profiter de chaque instant. Pas de spams !

Laisser un message